Revenir en Haut

   

 

Dernières publications

Table de Peutinger.

sur les traces de César entre Narbonne et Cénabum

La bataille de Gergovie 

Les Boïens et Gorgobina.

 

 

  La réflexion la plus récurrente que l’on nous fait sur l’hypothèse de Gergovie à Saint Maurice de Lignon est : « St Maurice de Lignon n'est pas en Auvergne donc ne peut pas être Gergovie ».

Personne ne peut être mieux bien placé que Jules césar pour décrire la frontière entre les Helviens et les Arvernes. 

 

Pour le vérifier avec certitude, il faut prendre la peine de lire "Laguerre des Gaules" Livre VII ch7


   

César est très clair dans son texte: livre 7 ch VII

1)     ch VII : les Helviens sont limitrophes des Arvernes. (Helviens => + ou - Ardèche)

2)     ch VIII : César se rend chez les Helviens, puis va chez les Arvernes.

3)     ch VIII : César parvient sur cette frontière Helviens / Arvernes, pas au-delà.

4)      ch VIII : César ordonne des massacres à proximité de cette frontière

5)      ch VIII : Les Arvernes éperdus appellent Vercingétorix au secours: « là ou César a ordonné de massacrer » la population. C’est-à-dire près de la frontière entre Helviens et Arvernes.

 

  

 

          Sur la carte ci-dessous, la frontière Helviens / Arvernes est en rouge. Trois villes du Velay confirment que l’on est plus chez les Helviens. Elles sont St Didier en Velay, Montfaucon en Velay et Arsac en Velay. Le Puy en Velay est une création de notre cher Napoléon III. Passez à l’Est de cette ligne, les références culturelles se rapprochent des Cévennes. Quelques exemples ci-dessous.

- Tence = porte des Cevennes.

- Le Chambon sur Lignon = Lycée Cévenole

- Dunière = Hôtel des Cévennes

- Annonay = clinique Cévenole etc.


César s’est arrêté près de cette frontière Arvernes Helviens, mais où ? Il le précisera dans les chapitres suivant…

Strabon confirme le texte de César.

« Les Vellaves sont des Auvergnats.» SIC

 

 




IX- Brutus est à une journée de Vienne










Version imprimable


Mon audience par Xiti