Revenir en Haut

        Gergovie est sous la neige, son chef n'y est pas. César, pendant deux jours a pu le constaté depuis les hauteurs qui entourent la ville (Strabon). La citadelle est impréssionante. Sa petite armée sur place ne pourra pas la conquérir. C'est le chef Gaulois que César veut détruire, il faut le faire revenir du Berry  pour le combattre là où il a le moins de chance de gagner, c'est à dire en terrain plat. La plaine du Forez est le terrain idéal pour César. Il va descendre chercher ses légions à Vienne pour aller à sa rencontre, il doit faire vite. Brutus avec sa petite armée est seul, César va lui déléguer des renforts dès son retour de vienne puis partir à la rencntre du Gaulois.

            Il faut provoquer la descente de Vercingétorix sur Gergovie : Reprendre en main la direction des opérations. Pour cela, Brutus doit massacrer le plus violemment autour de lui afin que l’information remonte le plus rapidement  au chef Gaulois.

            César pense le croiser chez les Ségusiaves. C’est pour ça qu’il choisi cette route qui va traverser le pays Eduens pour se rendre chez les Lingons. Si ce n’est pas le cas, les deux légions envoyées au nord avec les bagages de l’armée s’occuperont de lui. Elles remontent sur la rive gauche de la Loire César sur la rive droite. Les uns ou les autre devraient le rencontrer.

             les Boïens redevables envers le tribun devront eux aussi s’occuper de l’arrêter sur les rives du Lignon (des Boïens) mais en dernier recours. César enverra un message de soutien à cette tribu. Si les deux légions qui montent au nord ne le croisent pas, les Boïens devront le stopper.

            Vercingétorix va bien descendre aider son peuple du Velay. Mais, le plan de César ne va pas se dérouler comme prévu. Pourquoi ? simplement parcequ’il existe une autre route pour descendre du Nord vers Gergovie. C’est la vallée de la Dore. Un cul de sac au milieux des montagnes certainement inconu des voyageurs, Ambert, Arlanc et se  termine à la Chaize Dieu ou Usson en Forez, villes inconnues à cette époque.  Mais cette voie est un raccourci indiscutable pour Vercingétorix qui connait bien la région.

          Rapellons que le Gaulois s’est fait expulsé de chez les Arvernes pendant que son père se faisait exécuté pour avoir tenté de prendre le pouvoir à Némessos. De plus, la route Auvergnate est la plus longue, elle est à écarter.

            Les historiens du Velay confirment que Vercingétorix est bien passé par ici, il a récupéré les habitants des villages sur sa route et, il est allé massacrer Brutus et ses légionnaires près de St Victor Malescourt à champ Dolens.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 














Version imprimable


Mon audience par Xiti